Avec ce nouveau blog, j'inaugure aussi une nouvelle rubrique "Côté Ciné".

Je vais donc écrire mon premier post sur un film qui m'a particulièrement bouleversée...

BLOOD DIAMOND

Sorti au cinéma le 31 janvier 2007
Réalisateur : Edward Zick
Acteurs principaux : Léonardo Di Caprio, Djimon Hounsou, Jennifer Connelly

Sujet du film : Alors qu'il purge une peine de prison pour ses trafics, Archer rencontre
Solomon Vandy, un pêcheur d'origine Mende. Arraché à sa famille et forcé de travailler
dans les mines diamantifères, ce dernier a trouvé - et caché - un diamant rose extrêmement
rare. Accompagnés de Maddy Bowen, une journaliste idéaliste, les deux hommes
s'embarquent
pour un dangereux voyage en territoire rebelle pour récupérer le fameux
caillou. Un voyage qui pourrait bien sauver la famille de Salomon et donner à Archer la
seconde chance qu'il n'espérait plus.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce film traite de manière très détaillée le sujet brûlant du trafic de diamants en Afrique et
des enfants soldats.

Personnellement j'ai adoré ce film. Il parle des deux sujets d'une manière honnête sans cacher
certaines horreurs. Bien entendu il faut bien une certaine histoire de fond avec le jeune loup,
ancien mercenaire qui fait sa rédemption et qui tombe amoureux de la jeune journaliste aux
magnifiques yeux bleus qui est venue pour dénoncer le trafic des "diamants de sang".
Et également l'histoire d'amitié entre ce même jeune loup et un pauvre pécheur africain
qui a trouvé un diamant rose énorme et qui a perdu son fils, kidnappé par le RUF
(groupe révolutionnaire local archi-violent). Et comme il se doit, le jeune loup et le pécheur
vont faire équipe pour retrouver le diamant rose (caché par le pécheur lors d'une attaque du
RFU avant d'être capturé) et délivrer le fils de ce dernier des mains du RUF. Ces deux-là
n'auraient jamais dû se rencontrer et encore moins s'apprécier si ce n'est dans un pays en proie
à une guerre civile extrèmement dure et meurtrière.

Le film est tourné de manière très dynamique et dans certaines scènes, on pourrait presque
croire à un documentaire. Le réalisateur ne cache pas certaines horreurs d'où cette sensation
d'être presque là-bas. Les paysages sont magnifiques et le réalisateur joue aussi sur ce tableau
pour montrer que la Sierra Leone est un pays qui pourrait être d'une tranquilité et d'une
beauté absolues sans cette guerre civile qui la ronge.
Le rythme est soutenu et - si le spectacteur est sensible au sujet - on ne s'ennuie pas une seconde.

Les acteurs sont tout bonnement excellents et d'une justesse parfaite.

La fin est bouleversante et j'avoue que même la deuxième fois où j'ai vu ce film, l'émotion était
encore là qui m'a emporté telle une vague que l'on reçoit en pleine tête et qui ne vous laisse
pas le choix.

Un film plus qu'excellent que je recommande chaudement.

Et pour celles qui l'ont vu, vous avez aimé ?

Bande-Annonce française :