La fin de l'été approchant, on reprend doucement
les vieilles habitudes et le mercredi ici c'est ciné !

Le Dernier des Templiers

Sujet (source allociné.com) :
Après des années de croisade en Terre Sainte, le templier
Behmen et son fidèle compagnon Felson, reviennent en
Europe désabusés. Alors qu'ils aspirent à une vie paisible,
ils découvrent leur pays ravagé par la peste noire et se
retrouvent appréhendés par les hommes du Cardinal.
Accusés d'avoir déserté, ils risquent la prison. Ils n'ont pas d'autre
choix que d'accepter une étrange mission. Ils doivent escorter une
mystérieuse jeune femme, désignée comme une sorcière responsable de
l'épidémie, jusqu'à un lointain monastère où elle sera jugée et où sera pratiqué
un ancestral rituel purificateur...À travers des terres hostiles et dévastées par
la maladie, dans des contrées sauvages, Behmen, Felson et quelques autres,
se lancent dans le plus dangereux et le plus fascinant de tous les périples.
Alors qu'aux yeux de Behmen, la jeune femme apparaît de plus en plus comme
un bouc émissaire, d'étranges phénomènes se produisent. Tous ne vont pas tarder à
découvrir les effroyables forces qui les attendent...

 Mon avis :
Alors disons le tout de suite, c'est un navet à grand spectacle !
Et pourtant qu'est ce que j'aime Nicolas Cage mais là clairement
il avait besoin de renflouer ses caisses suite à sa banqueroute perso !!
Et pourtant le début du film nous donne envie, on est pris rapidement
par l'histoire (ok, un peu vue et revue) des ses hommes revenant des
croisades complètement bouleversés par les horreurs commises par
les croisés. On est piqué de curiosité par cette histoire de peste et de
femme accusée de sorcellerie, on suit avec plaisir leurs périples pour
amener cette femme devant ses futurs juges...MAIS oui bien entendu
qu'il y a un MAIS...à la moitié du film, boum badaboum, le scénario
part dans les effets spéciaux et le fantastique à tout prix et on se
retrouve complétement sonné par les rebondissements de ce film
où on était si bien quelques minutes auparavant...et que dire de la
fin...absolument nullisime...et une morale à deux dollars comme
savent si bien le faire les américains.
Bref un film pour qui ne sait pas quoi mettre en fond à la télé !